(Français) J’ai testé pour vous… Le vin sans alcool ! (Infographie inside)

Sorry, this entry is only available in Français.

4 Comments


  1. // Reply

    sympa votre blog 🙂 existe – til d’autres vignerons qui font (peut etre) du bon vin sans alcool ? je n’ai rien lu à ce sujet….


    1. // Reply

      Merci Bruno 🙂 Pas de “vin” désalcoolisé de qualité buvable à ma connaissance. Tout d’abord ce ne sont pas des vins de producteurs/vignerons mais de négociants car les techniques utilisées nécessitent un équipement bien spécifique et coûteux. Par ailleurs ce type de produit existe depuis une quinzaine d’années mais n’a jamais connu de grand essor, preuve d’une piètre qualité et d’un décalage avec les attentes du consommateur. Vous pouvez explorer les vins partiellement désalcoolisés, comme la gamme “so light” pour un moindre mal, et plutôt les blancs qui seront moins affectés par la sensation d’acidité. Donnez m’en des nouvelles !


  2. // Reply

    Bonjour Marion. Dans le cadre de mon Master en Commerce, vente et Marketing au CNAM, je me suis intéressé au vin sans alcool dans le cadre d’une étude de marché. Et pour cette étude, j’ai pensé qu’il fallait gouter. Gouter du vin, n’est pas encore un calvaire mais gouter du vin sans alcool !!!!!
    J’en ai testé plusieurs vendus en hypermarché puis je suis tombé sur un négociant/producteur alsacien : “la côte de Vincent”. J’ai sérieusement vu une différence tant au niveau du prix que du goût. Et je dois avouer que je n’ai pas regretté mes 7€. J’en ai même acheté un assortiment de 6 pour faire une dégustation à l’aveugle avec mes copines.
    Mon étude de marché portant sur l’Alsace, je ne me suis, pas encore, attaqué aux autres marques.
    En fonction, des résultats de cette étude, nous envisagerons peut-être de l’étendre aux autres régions.
    Je vous donnerai des nouvelles.
    Pour moi, le test de ce type de vin a été très positif et encourageant pour mon étude de marché.
    A bientôt peut-être.


    1. // Reply

      Chère Carole, je vous remercie pour votre message et suis ravie qu’internet puisse permettre de tels échanges. Je serais très heureuse de pouvoir lire votre travail lorsque celui ci sera terminé. D’ici là, au plaisir d’échanger, et surtout n’hésitez pas à me solliciter si vous avez des questions ou besoin de contacts pour les régions viticoles du sud dont je suis originaire. Encore merci pour cet échange et bon travail !

Répondre / Reply