Œnotourisme : les clés du succès (infographie inside)

L’œnotourisme, ou tourisme vitivinicole et œnologique, est en plein essor en France. Cependant le potentiel n’est encore que peu exploré pour le pays le plus visité au monde et avec les vignobles les plus célèbres. Voici une infographie réalisant un état de lieux et proposant quelques recommandations.

œnotourisme les cles du succes par marion barral

Quelques chiffres

L’œnotourisme en France c’est…

  • 7.5 millions de visiteurs/an
  • 10 000 caveaux ouverts au public
  • 39% d’étrangers, avec en tête les Belges, puis les Anglais, les Hollandais et les Allemands.
  • Un panier moyen de dépense en vin et produits dérivés de 203 €/personne.

 

Des pratiques différentes selon les pays

New World

Pays non historiquement producteurs (Californie, Afrique du Sud, Argentine, Australie, Nouvelle Zélande, etc.).

Une offre globalement plus touristique et moderne :

  • Dégustations payantes
  • Personnel dédié
  • Boutique avec produits dérivés / goodies
  • Restauration et hébergement sur place
  • Animations : concerts, expositions, etc.
  • Horaires et ouverture étendus (week-ends, etc.)

Old World

Pays historiquement producteurs (France, Italie, Espagne principalement).

  • Dégustations gratuites
  • Assurées par le vigneron
  • Seul produit vendu : le vin
  • Horaires calquées sur le planning de travail caves/vignoble

Quel compromis trouver entre ces deux approches pour que le visiteur y trouve son compte ?

“People drink stories, not wine”

Quelques conseils

  • Pas de dégustations gratuites
    Proposer des formules de dégustations allant de 5 à 20 € (“sweet spot”), remboursés si achat de vin
    > Permet de cibler une clientèle premium (Nord-Américains, Asiatiques) et valorise l’image de vos vins.
  • Faites asseoir vos clients
    Les dégustations assises génèrent en moyenne 20% d’achats en plus.
  • Fixez-vous un objectif
    Un petit domaine doit pouvoir atteindre 500 à 5000 visiteurs/an, plus de 200 000 pour les plus gros.
  • Créez un calendrier de réservations en ligne
    Aujourd’hui 34% des prises de rendez-vous/visites sont effectuées par email et 39% par téléphone, ce qui est peu adapté si vous visez une clientèle étrangère.
  • Proposez différentes formules selon votre temps et moyens
    Dégustation informelle, tour du vignoble et des caves, rencontre avec le vigneron, accords mets-vins, etc.
  • Utilisez les réseaux sociaux et internet
    35% des consommateurs de vin utilisent les réseaux sociaux contre 20% des vignerons.
    Réseaux les plus utillisés : Facebook (91%),  Twitter (52%), Instagram (40%).
  • Profitez des synergies avec les ressources touristiques locales
    Renommée d’une appellation (ex : Châteauneuf du Pape), musée célèbre, centre hôtelier, festival de musique, etc.

Répondre / Reply