Macaronade sétoise au poisson et fruits de mer

La macaronade sétoise est un plat d’origine italienne à base de macaroni et de viande servi traditionnellement à Sète. Et moi la viande, j’aime pas trop… Un restaurant de la région, la guinguette chez Fady, en a créé une version au poisson et fruits de mer qui est de loin mon plat méditerranéen préféré. Il réunit à lui seul les principales spécialités culinaires sétoises : encornets, moules farcies et seiche à la rouille. Il m’a fallu de nombreuses tentatives et recherches pour trouver la recette qui se rapproche le plus de la macaronade sétoise de chez Fady. Je ne suis pas peu fière du résultat. Prévoyez parcontre du temps car ce plat est long à réaliser.

Pour 6 personnes – 3 heures.

Aïoli

Ingrédients (tous à température ambiante !!! IMPORTANT)

  • 2 gousses d’ail
  • 1/4 cuillère à café de moutarde
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 dosette de safran (0,1g. Oui on y va mollo car c’est l’épice la plus chère au monde !)
  • 25 cl d’huile d’olive
  • Sel et poivre

Recette

Passer les 2 gousses d’ail au presse ail. Ajouter la moutarde, le safran et le jaune d’œuf. Mélanger au fouet et ajouter progressivement l’huile d’olive. Une fois l’aïoli monté, le fouet doit tenir debout dans le bol ! Saler et poivrer.

Seiche à la rouille

Ingrédients

  • 3 grandes lamelles de seiche (environ 1kg)
  • 2 litres de fumet de poisson
  • 1 cas de concentré de tomate
  • 1 petite brique de sauce tomate (200g)
  • 1 cuillère à café de piment moulu
  • 1/2 verre de muscat de Frontignan
  • 1 branche de thym
  • 1 feuille de laurier
  • 1 pincée de sucre
  • Sel et poivre

Recette

Découper les lamelles de seiche en gros morceaux (ils vont beaucoup rétrécir à la cuisson). Les faire cuire pendant une heure dans un fumet de poisson. Égoutter et faire revenir dans une poêle avec le concentré de tomate et une pincée de sucre. Ajouter les autres ingrédients et laisser cuire 30 minutes. Laisser tiédir puis ajouter l’aïoli, bien mélanger. La couleur doit “virer” du rouge à l’orangé (“rouille”). Mettre de côté.

Encornets et moules farcis

Ingrédients

  • 6 gros encornets
  • 6 grosses moules à farcir
  • 500g de chair à saucisse
  • 2 gousses d’ail
  • 1 branche de persil
  • 1 poignée de mie de pain
  • 1/2 verre de lait
  • 1 jaune d’œuf
  • 1/4 cac de concentré de tomate
  • 1/4 cac de piment doux
  • 1 pincée de sucre
  • 1 branche de thym
  • 1 feuille de laurier
  • 1 verre de muscat de Frontignan
  • Sel et poivre

Recette

Nettoyez bien les moules et faites les rapidement ouvrir sur le feu en remuant fortement la casserole. Mettez de côté. Faites tremper la mie de pain dans un peu de lait puis essorez. Ajouter le jaune d’œuf et la chair à saucisse. Ajouter le persil et une gousse d’ail, tous deux finement hachés. Saler, poivrer et bien malaxer. Farcissez les moules et les encornets (préalablement vidés et nettoyés). Ficelez les moules pour leur “clouer le bec” (pas obligatoire). Fermez les encornets à l’aide d’une pique en bois. Faire revenir les encornets avec un filet d’huile d’olive. Ajoutez une gousse d’ail finement hachée, le concentré de tomate et une pincée de sucre (pour atténuer l’acidité). Mettre ensuite le verre de muscat, le piment, le thym et le laurier. Couvrir d’eau à hauteur et laisser cuire pendant 30 minutes. Ajouter les moules et poursuivre la cuisson 30 pendant minutes. Sortir les encornets et les moules du jus de cuisson et mettre de côté.

Finalisation et dressage (enfin !)

Ingrédients

  • 400g de penne rigate

Etapes

Cuire les penne rigate “al dente”. Les égoutter en gardant 1 cas de jus de cuisson. Mélanger ce dernier aux seiches à la rouille et ajouter le tout aux pâtes. Bien mélanger pour colorer toutes les pâtes. Déposer sur le dessus les encornets et les moules. Servir immédiatement. Vous pouvez, si vous le souhaitez, ajouter quelques gambas grillés.

Conseils

C’est un plat copieux. Si vous ne finissez pas tout, vous pouvez garder la macaronade fraîche ou la congeler et la réchauffer au four, couverte de papier aluminium pour éviter qu’elle ne dessèche. Concernant l’organisation, je vous conseille de vous y prendre la veille en procédant comme suit : Seiches et encornets sont plus tendres après avoir été congelés une nuit. La veille je fais mon marché. Personnellement c’est toujours aux halles de Sète, que j’adore 🙂 Au retour des courses, je mets tout de suite mes lamelles de seiche au congélateur.  Je commence par farcir les encornets et je les mets, crus, au congélateur. Jour J : Je réalise toutes les préparations, et je cuis mes encornets sans les décongeler. Je cuits mes pâtes juste avant le service. Et voilà !

Quel vin choisir ?

Ail, huile d’olive, safran, bouquet garni… Que d’arômes exubérants dans cette recette. Je vous conseille d’opter pour un vin blanc bien sûr, élaboré à partir de cépages aromatiques, tels que ceux que l’on trouve dans le sud de la France. D’après moi un Picpoul de Pinet, le vin local fait près de Sète, est trop léger. Je recommande plutôt un vin ayant un bon gras en bouche, permettant de tenir la texture de la sauce liée à l’aïoli. Idéalement, je vous conseille un Châteauneuf du Pape blanc, ou un Lirac pour une option plus abordable.

Je recommande aussi - I also recommend

10 commentaires


  1. // Répondre

    Merci pour cette recette qui me rappelle celle de chez FADY à Mèze ou j’ai vécu 4 ans.
    Je vais la réaliser pour les 10 ans de ma fille.
    Nathalie


    1. // Répondre

      Merci Aliénor pour votre adorable message ! Un très joyeux anniversaire à votre fille et vive notre belle région qui recèle tant de merveilles gastronomiques 🙂


  2. // Répondre

    Ouii merci pour cette recette, la macaronade était succulentes, heureuse de l’avoir réussi, à refaire !


    1. // Répondre

      Merci ! Pas mal de boulot, n’est ce pas ? Bonne fin d’été à vous !


  3. // Répondre

    La merveilleuse macaronnade de Fady ! Je descend de Lyon un we par an juste pour aller la deguster et je repars évidement avec mon doggy bag 🙂
    Merci d’avoir décortiqué la recette pour nous


    1. // Répondre

      Chère Natacha, merci pour votre message ! Reste plus qu’à vous lancer pour la faire à la maison… Attention il y a du boulot !


  4. // Répondre

    Bonjour Marion et merci pour la recette! En revanche, j’ai un souci avec l’aïoli, comment et où La met on? On La mélange aux pâtes en fin de préparation? On s’en sert pour saucer les elements??
    Merci
    Hervé


  5. // Répondre

    J’avais mal lu: vous la mettez dans la rouille…


    1. // Répondre

      Bonjour Hervé. Désolée je n’ai votre message que tardivement… Alors elle était bonne cette macaronade ? 😉

Répondre / Reply