Le Gibassier de Provence

Le Gibassier est l’un des treize desserts de Noël en Provence. Souvent confondu avec la pompe à l’huile, il s’en différencie par sa structure compacte et légèrement sablée. Il est facile à réaliser et se conserve plusieurs jours. Tout ce qu’il vous faut, c’est (beaucoup !) d’huile d’olive de Provence d’excellente qualité !

A préparer LA VEILLE ou PLUSIEURS JOURS A L’AVANCE.

Ingrédients

Pour 2 grands gibassiers ou 5 petits / individuels – pour 5 à 6 personnes

  • 500g de farine blanche
  • 80 ml d’eau tiède
  • 20g de levure de boulanger fraîche
  • 180 ml d’huile d’olive
  • 180g de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 1 blanc d’œuf
  • Les zestes d’une orange et d’un citron (optionnel)
  • 1 cuillère à café d’anis vert (optionnel)
  • 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger (optionnel)

Réalisation du gibassier

La veille, préparez le levain. Pour cela mélangez l’eau tiède avec la levure. Ajouter 100 grammes de farine, couvrez et gardez dans un endroit tiède pendant une ou deux heures.

Mélangez au robot l’huile avec le sucre. Ajoutez ensuite le levain, la farine, l’anis vert, les zestes et le sel. Pétrir longuement, pendant 15 à 20 minutes. Vous pouvez bien sûr utiliser votre machine à pain. A la fin du pétrissage, ajoutez le blanc d’œuf, couvrez et gardez au réfrigérateur jusqu’au lendemain. Un travail lent de la levure à basse température permet de développer plus d’arômes.

Le lendemain, séparer le pâton en deux et étaler chacun sur une épaisseur de 1 cm environ. Faire des entailles dans la pâte, comme vous le feriez pour une fougasse. Laissez reposer au chaud et à l’abris des courants d’air pendant 30 minutes.

Cuire au four préalablement préchauffé à 180°C, chaleur tournante, pendant 30 minutes. Le gibassier doit brunir (“rabiner” comme on dit ici) et durcir/sécher. Il se conserve ensuite plusieurs jours, enveloppé dans un simple papier journal. Et si l’huile fait des “yeux” dans le papier, c’est normal 😉

deux gibassiers de provence

2 commentaires


  1. // Répondre

    bonjour
    si je le fais tout fleur d’oranger peut-on y faire le levain avec ?
    par contre si je mets de l’extrait de fleur d’oranger combien de grammes pour 500 g de farine ?
    merci


    1. // Répondre

      Bonjour Gisèle et merci pour votre message. Aucun ^problème pour réaliser le gibassier “tout fleur d’oranger”, c’est d’ailleurs comme cela que je le préfère ! Je n’ai jamais utilisé d’extrait d’eau de fleur d’oranger, mais d’après mes informations 2 gouttes = 1 cuil à soupe d’eau de fleur d’oranger. Très cordialement, Marion.

Répondre / Reply